Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : PANGAIA
Date :    25-01-2015 à 10:36:05


Bonjour à toutes et à tous,

Deux sujets de retours d'expériences, s'il vous plaît:

1) Nous avons l'intention d'équiper PanGaïa d'un taud de cockpit le plus grand possible, utilisable en navigation et repliable.
Les contraintes sont quadruples, à ce stade: le pataras / la bôme / la capote / l'ergonomie.
Pourriez-vous passer quelques photos spécifiques pour détailler le sujet ?

2) Le chauffage à bord.
Notre bonne vieille chaudière ARDIC fonctionne correctement, mais son bilan électrique est déplorable. Nous projetons un système simple et peu énergivore.
En êtes-vous satisfaits du vôtre et quels retours d'expériences à faire partager, s'il vous plaît ?

Bons vents portants à toutes et à tous.

Patrick & Evelyne
PANGAIA



Re: Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : mouez
Date :    15-05-2018 à 10:23:12

Pièce jointe :    Image .JPG

Bonjour Patrick et Evelyne, bonjour à tous,

en cherchant des infos pour installer un nouveau chauffage sur mon Mouez, je suis tombé sur cette question un peu ancienne.

Pour le taud, j'ai tiré 2 câbles métalliques (anciens haubans recoupés) entre ma capote rigide et l'arceau arrière. Initialement pour permettre à ma compagne d'aller jusqu'au régulateur d'allure en sécurité sans sortir du cockpit, notamment la nuit par mer agitée. Quoiqu'un peu gênant pour aller à l'avant (on se prend le câble 2 ou 3 fois dans la tête avant de s'habituer...), ça permet de naviguer à la voile avec le taud en place dans les pays chauds et peu venteux. Ça s'est révélé aussi très utile pour faire sécher le linge ! Voir la photo du Mouez Avel sur la liste alphabétique des Romanées.

Concernant le chauffage, je suis entrain de m'équiper pour aller faire un tour du coté du sud de l'Argentine. Une courte visite à Ushuaia (en avion !) m'a convaincu de la nécessité d'installer un bon chauffage. Après avoir hésité à ré installer un chauffage indirect à GO+soufflerie genre Ebersprecher ou Webasto (que j'avais débarqué il y a une 15 aine d'année) , je me tourne maintenant vers un chauffage à GO direct + cheminée genre Refleks. Plus simple et moins fragile au GO de moyenne qualité que je vais rencontrer sur ma route d'après un voileux rencontré à Ushuaia. Selon le volume à chauffer, les températures de ces pays et la conductivité certaine de l'alu, j'ai sélectionné le modèle 2000K de chez Refleks
https://refleks-olieovne.dk/2000k-kv/
Je suis à bord de mon Romanée entrain de réfléchir où installer ce chauffage. Si un heureux propriétaire à déjà solutionné ce problème, merci de me dire ce qu'il en pense... Je sais que Nosy Be avait un chauffage lors de leur hivernage au Groenland, avec cheminée passant par la descente à moitié condamnée.... J'ai une cuisine en U et pense l'installer à l'arrière du meuble central (voir photo du gabarit) Bien sûr il sera dans le chemin, mais le constructeur du chauffage préconise de l'installer près de la descente. C'est surtout la cheminée qui me fait peur; peur des fuites éventuelles, peur de se brûler et de se cogner en se déplaçant dans le bateau... Sans doute que je démonterai la cheminée (intérieure et extérieure) dans les zones chaudes et tempérées et que je serai bien content d'installer tout ça quand la température descendra !
Si quelqu'un à des retours d'expérience et autres conseils, je suis preneur.

Amitiés à tous,
Hervé


Re: Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : Benjamin
Date :    18-06-2018 à 19:40:31


Salut Hervé,
Je suis également en pleine réflexion concernant l'installation du chauffage.
J'ai un refleks 66m. Sur Gwelan il etait installé initialement devant la porte qui donne sur la pointe avant un peu sur babord. le conduit de cheminé longe la cloison et la sortie sur le roof ne gene pas trop les manoeuvres. le reservoir est quand a lui installé dans le placard derriere les toilettes. une petite cloison est ajoutée au bout de la banquette babord pour eviter que ca rayonne trop.
Le plus simple serait donc de le réinstallé a cet emplacement mais j'ai vu sur une photo de romanée que le refleks pouvait être installé juste en bas a droite de la descente a la place de l'assise qui se trouve devant le placard a ciré.
Cette 2e possibilité a ma préférence car le poele serait alors dans l'entré comme ce qui est préconisé par le constructeur.


Re: Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : Hervé Michel
Date :    18-06-2018 à 20:01:58


Bonsoir Benjamin,

merci pour ton retour.
Les deux places dont tu parles sont celles que j'avais retenues, avec une préférence pour la place près de la descente comme toi.
Que penses-tu de la puissance de chauffe du Refleks 66M pour un Romanée ? Il est plus petit que le 2000K que j'envisageais, ce qui serait bien, vu la surface dont nous disposons au sol. Et la cheminée de 70 de diamètre est aussi plus facile à caser que celle de 90...
Suite à un échange de mails avec le fabricant danois (SEIMI n'a jamais répondu à mes demandes d'informations complémentaires...) le pied du 2000K fait 310 mm de diamètre, donc la gatte qui doit récupérer le GO sortant de l'aiguille ou du trop plein du régulateur devrait faire environ 365 mm de diam. Ca commence à faire gros. Si je peux prendre un modèle plus petit, ce serait tout bénéfice !
Ou as tu navigué en utilisant ce chauffage ?
Amitiés


Re: Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : Benjamin
Date :    22-06-2018 à 22:40:46


Je n'ai pas encore testé le refleks. il a finalement retrouvé sa place d'origine au niveau de la cloison avant. On verra a l'usage. Je ne cherche pas un confort absolu, juste une amélioration surtout au niveau de l'humidité. Aussi je me suis arrêté sur le petit 66M suite a une discussion avec des amis qui sont passés par la patagonie et qui ont pu voir un large panel de chauffage. Ils m'ont aussi dit que leur chauffage ne leur avait servi que quelques mois sur les 2 ans de voyage. L'idée est de le démonter et ainsi libérer le passage dès que possible.


Re: Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : Hervé Michel
Date :    05-07-2018 à 07:40:49


Bonjour à tous,

finalement, je me suis décidé à commander un Refleks 66MK comme tous les possesseurs de Romanée que je connais. Je n'ai pas eu de réponse de Nosy Be qui doivent être en mer. Dommage, j'aurai aimé avoir un retour de leur expérience. Mais un propriétaire d'OVNI de 36' écrit qu'il règle son Refleks 66 à 1 ou 2 maxi. Donc, je pense qu'un modèle plus gros (2000K) serait surdimensionné pour des Romanées... Avec risque d'extinction si il est réglé trop faible.
Il ne reste plus qu'à installer tout ca ! Au Brésil, j'aurai le temps...
Amitiés à tous


Re: Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : Bruno & Catherine
Date :    13-07-2018 à 16:36:39

Pièce jointe :    Image .JPG

Bonjour à tous,
Voici notre retour d’expérience de chauffage à bord de Nosy Bé.
Tout d’abord, en 1992, nous sommes partis vers le Spitsberg équipés d’un Wallas (air pulsé) de 1300W. Il nous a lâché dès l’arrivée là-haut, on s’est donc un peu gelés même s’il faisait rarement moins de 0°C, c’était surtout un problème avec l’humidité.
Ensuite nous avons investis dans un Wallas 3000D (air pulsé, 3000W, diesel), bonne puissance mais il nous a laché aussi assez rapidement…
Enfin, avec un projet d’hivernage au Groenland nous avons investi en Islande dans un Refleks 62 MK mais ‘islandisé’, c’est-à-dire que comme pour les pêcheurs du coin, il a été livré avec le régulateur du 60M (2 fois + puissant !), soit une puissance de 5,8 kW. Nous avons eu jusqu’à -32°C et dedans il faisait +18°. En fait il est un peu trop puissant car on l’utilisait généralement au quart de son débit, mais qui peut le plus peut le moins et on partait absolument dans l’inconnu en s’attendant à des températures de -40°.
la lettre « K » signifie qu’il y a sur le dessus une plaque de cuisson et on recommande vivement cette option car on fait toute ta cuisine sur le poêle sans toucher au gaz qui de toutes les façons ne marche plus par grand froid.
Il y a le problème de l’installation à bord…
Au Groenland, ayant peur de faire des trous dans notre beau bateau – et étant à la bourre, le froid arrivait - on avait fait un montage temporaire qui fut ensuite démonté. En effet, il était posé en pied de descente, contre l’épontille près du siège de table à carte, inconvénient : difficile d’accéder aux fonds à cet endroit & cheminée dans le passage.
Depuis, on s’est enfin décidés pour une installation définitive mais c’est affaire de compromis, comme toujours. On l’a donc placé dans la moitié avant du meuble central de cuisine. On a toutefois gardé les côtés de ce meuble qui ne devraient pas trop chauffer et on les a tapissées de fines plaques d’alu, la chaleur partant vers le haut. De ce fait, lorsqu’on est en zone tropicale, on peut partiellement ré-utiliser cet espace comme rangement. La cheminée n’est pas du tout dans le passage et on notera que la base du chauffage est surélevée pour permettre un accès aux fonds dessous, mais suffisamment basse pour être plus basse que le bas du réservoir de gasoil qui l’alimente.
Petit détail, nous avons rajouté il y a longtemps un 2ème réservoir de gasoil qui est fixé sous le cockpit derrière le moteur, il fait 110L. On peut le coupler au moteur, ce qui nous fait une autonomie de plus de 600 milles, ou on peut garder le réservoir d’origine pour le moteur et ce nouveau réservoir uniquement pour le chauffage ce qui peut éviter quelques déconvenues (panne sèche) !
Quelques idées en vrac :
Un détecteur de Monoxyde de Carbone nous paraît essentiel, quelques bons extincteurs & détecteurs de fumée aussi, bien sûr.
On ne l’a pas fait mais un radiateur branché sur le refroidissement moteur semble très efficace d’autant qu’on fait pas mal de moteur dans le grand nord.
Au plafond, côté cuisine et table à carte, on a deux petits ventilateur bien utiles sous les tropiques mais qui permettent également de bien brasser l’air chaud en soufflant sur le poêle, sinon on a chaud à la tête et les pieds au frais.
Dans le carré on a une moquette (modèle pour salle de bain = imputrescible) collée aux planchers et on sent la différence à travers la semelle des Charentaises (accessoire indispensable ! Tous les plancher sont aussi doublés de 10mm de néoprène par en dessous.
Autre accessoire : des bouillottes (comme nos grand-mère au temps jadis). Idéal pour bien dormir mais aussi pour dégeler un tuyau inaccessible, par exemple l’échappement du moteur - vécu !



Re: Taud de cockpit et chauffage  
Auteur : PANGAÏA
Date :    25-01-2019 à 13:19:33


Bonjour Hervé, à toutes et à tous,

Meilleurs vœux tout d'abord.

Ton projet d'implantation du poêle sur photo ci-dessus du 15 mai 2018, a-t-il prospéré ?
Si oui, as-tu des photos et recommandations en retour d'expérience après ton installation, s'il te plaît ?

Bons vents portants à tes projets.
Bien cordialement.

Patrick & Evelyne
PANGAÏA

Message 1 à 8 sur 10   ·   · 1  2  ·  ·   

Retour à l'index du Forum

Ajouter une réponse
Nom :
Email :
Web :
Titre :
| Image | Url | Email | gras | Italique | Souligné |
Me prévenir par mail en cas de réponse.



 
CsForum v0.9

Fiches techniques - Forum nautique - Informations